London Café Philo

Anglo-French philosophy forum for the members and friends of Café Philo club of the London French Institute at South Kensington


    Faut-il désobéir pour exister vraiment ?

    Share

    Admin
    Admin

    Posts : 9
    Join date : 2011-10-15

    Faut-il désobéir pour exister vraiment ?

    Post  Admin on Tue Oct 18, 2011 7:29 am


    Céline writes (28/6/2011):

    Lors de notre Café Philo du Samedi 11 Juin, il a été argumenté que la question de la désobéissance était liée à la notion de respect de soin et donc de choix: puis-je garder mon intégrité personnelle ou encore une qualité de vie en obéissant? Exister, c'est s'affirmer comme le définit Shéhérazade. Bien sûr, cela dépend également à qui ou à quoi j’obéis.

    Dans le cas d'une démocratie, c'est la puissance de la majorité qui a fait voter les lois qui nous régissent. Désobéir dans une société est le reflet de s’affirmer contre la pensée de la majorité. L'histoire a même vu que ce sont les gens qui se rebellent font avancer les sociétés, et qu’il faut que certains désobéissent pour qu'elles existent. Les lois n'ont-elles pas été crées pour assurer la cohésion d'un groupe d'individus, et rendre possible leur cohabitation?

    La notion de désobéissance est liée dans nos sociétés au châtiment, à la punition, et comme Gaby l'a rappelé, Dieu a puni le serpent pour avoir encouragé Adam et Eve à croquer le fruit du savoir. Les sociétés ont besoin de ce dictateur, même s'il apparait sous la forme d'un dieu omnipotent.

    Il serait faux cependant de considérer le conformisme comme une obéissance. En fait, certains sont déterminés à défendre le conformisme, et ne se contente pas de vivoter: ils sont actifs dans leur obéissance. A l'inverse, il y a le conformisme passif, celui qui ne se discute pas mais s'applique.

    Alors que les régimes oppresseurs s'effritent les uns après les autres, on voit la mise en application de la possibilité de désobéir, décrite selon André Glucksmann comme « une forme de responsabilité et appelle à davantage de responsabilités

    Admin
    Admin

    Posts : 9
    Join date : 2011-10-15

    Re: Faut-il désobéir pour exister vraiment ?

    Post  Admin on Tue Oct 18, 2011 7:32 am


    Rene writes (1/7/2011):

    Merci Céline de votre message.

    Certainement la désobéissance est une prise de risque, elle est saillante par rapport au groupe, elle expose.
    Mais exprime-t-elle pour autant de la responsabilité ?
    Elle demande en tous les cas, d'assumer les conséquences qu'elle entraine pour soi pour avoir manifesté sa tempérance.

    Concernant la responsabilité à l'égard d'autrui ou de la société. Si je suis persuadé par ex. que les plantes OGM ou que les centrales nucléaires sont nuisibles, certes je peux agir sur ma consommation perso et je peux aller défricher un terrain d'OGM ou saccager les lignes électriques qui partent d'une centrale, mais en quoi aurais-je fait preuve d'une responsabilité plus grande ?
    Pour être responsable à une échelle d'action qui engage d'autres vies ou des communautés, il faut des critères d'évaluation et des comparatifs entre plusieurs solutions et options, n'est-ce- pas ?

    Donc, désobéir ne serait pas suffisant pour exister, encore faut-il participer à un débat sur tel ou tel problème, connaitre les avis contraires, jauger le pour et le contre et se prononcer pour le choix qui nous semble le plus éclairé et pour lequel, on se sentirait d'assumer les conséquences secondaires (une électricité plus chère ou moins de chauffage, moins de nourritures ou plus d'insectes etc..) .

    Questions subsidiaires : le bonheur est-il à jamais possible, peut-il y avoir une lumière sans ombre dans ce pays ?

      Current date/time is Thu Jun 29, 2017 12:55 am